Bandeau

L’Abbaye de la Celle, écrin des Coteaux Varois le lundi 3 avril 2017

Quel pouvoir Magique a donc cette appellation pour que le ciel cesse en quelques heures de déverser sur la Provence un déluge impressionnant, et l'envahisse tel un halo bienveillant d’une douceur plus que printanière.

Un public nombreux a répondu à cet incontournable rendez-vous.
 C’est donc sous un soleil salvateur que nous avons pu arpenter les jardins de la superbe Abbaye de la Celle ce lundi 3 avril, à la rencontre de près de 50 Domaines des COTEAUX VAROIS pour la présentation du millésime 2016, mais bien sûr, quelques millésimes plus anciens, pour notre plaisir, sur les vins rouges en particulier.



Me voici verre à la main, bien décidée à en découdre avec les Coteaux Varois…
Après avoir salué les personnalités présentes, Elus, Présidents et organisateurs, je me suis aventurée sur la pelouse à la rencontre des vignerons, à qui je rends hommage pour leur travail et leur écoute.
C’est l’occasion, aussi, de partager ce plaisir de dégustation avec les Sommeliers de l’ASAMP, Bastien, Pierre, Kévin, Nadine, Hakob, Yann, mais aussi Lionel Matthieu, Denis, et nos amis ASAMP fidèles et présents.

Le millésime 2016 a bénéficié d’un hiver plutôt doux, le printemps relativement sec n’a pas permis la reconstitution des réserves en eau.
A noter un sérieux épisode de gel vers la fin avril dans la zone centrale de l’appellation.
La floraison a démarré avec retard d’une dizaine de jours par rapport au millésime 2015.
L’été sec et chaud, marqué toutefois par de belles pluies conséquentes, fin juillet et fin août, et c’est justement fin août que les vignerons furent rassurés. En effet la maturité s’est mis à progresser et les baies à grossir, y compris dans les zones ayant subi le gel.
Les vendanges ont pu se commencer mi-septembre pour se terminer mi-octobre  avec un état sanitaire très bon et un rendement satisfaisant.

Avec ses 90% de vin rosé, les Coteaux Varois confirment la tendance  « rosé » avec de bien belles réussites et, de la framboise à la rose, notre palais est conquis par ces vins soit d’entrée, frais et subtils, ou  de repas et de gastronomie pour certains.
J’ai eu de beaux coups de cœur sur les vins blancs qui affichent une plus grande diversité selon les assemblages, certains vins avec un élevage sous bois bien maîtrisé se remarquent par leur amplitude et leur longueur.

C’est aussi l’occasion de goûter aux millésimes antérieurs, des vins rouges, avec une qualité bien ancrée depuis des années, chaque Domaine jouant des cépages et de l’élevage pour avoir sa propre signature.

L’équipe de cuisine de L’Abbaye de la Celle, comme à son habitude nous avait concocté un buffet de grande originalité pour satisfaire les gourmets, les papilles émoustillées par tant de beaux vins ne résistèrent pas à faire de beaux accords.



Merci les Coteaux Varois, à l’année prochaine bien sûr.

GM chargée de Communication ASAMP

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir