Bandeau

Journée de fin de saison de l’ASAMP, lundi 19 juin 2017 au Mas de Cadenet

Quelques informations sur le Mas de Cadenet

Présente depuis plus de 200 ans (7 générations), la famille NEGREL, l'une des plus anciennes familles vigneronnes de Provence, gère et exploite ce domaine historique, composé de 45 ha, sur un plateau exposé sud à 250m d'altitude.

Présente sous l'ère Napoléonienne, la famille NEGREL a célébré le bicentenaire de la propriété en 2013.

Le domaine conduit en agriculture Biologique depuis 7 ans s'attache à exprimer la minéralité et les nuances de son terroir sur chacun de ses vins, dans le respect et la compréhension absolue de celui-ci.

Guy NEGREL (père des propriétaires actuels, Maud & Mathieu), vinifia son premier millésime en 1974.

On lui doit, à force de travail, de pugnacité et de conviction, la naissance de la première sous-appellation régionale : l'AOC Côtes de Provence Ste Victoire.

Un terroir unique :

Située sur une veine très calcaire et riche du fer dont sont empreints ses sols, L'AOP Côtes de Provence Ste Victoire se caractérise par un bel équilibre, de la fraîcheur, de la tension, des vins de garde.

La diversité des sols...
Argileux
Argileux Calcaire
Sableux...
tend à conférer des notes fumées (à l'instar des vins de Chablis).

Le domaine bénéficie d'un microclimat,  à 20 kms seulement de l'AOP Bandol. En effet, le Mont Aurélien et la Ste Baume, d’un côté, protègent des entrées maritimes et de la pluie, puis de l’autre côté, la Ste Victoire fait barrage aux vents violents. Par contre, une brise se lève vers 16 h Un climat unique de type semi continental avec une forte amplitude des températures et suffisamment ventilés pour avoir un vignoble très sain.

Les rendements sont généralement inférieurs de 10% à ceux des Côtes de Provence autorisés : 38 HL au lieu des 45 HL prévus par l'AOP.

Les cépages présents sur Mas de Cadenet sont :

Le Grenache
La Syrah
Le Cabernet Sauvignon
Le Rolle (Vermentino)
L'Ugni blanc

Les vins rouges sont issus d'assemblages où l'on retrouve principalement les cépages syrah et grenache.

Si aujourd'hui le domaine produit :
60% rosé
30% Rouge
10% Blanc (pouvant aller dans la garde grâce au Rolle)...
il aimerait tendre vers :
50 % rosé
30 % Rouge
20 % Blanc.

Les limites du domaine sont : Trets, Rousset et Puyloubier. Il n'y a pas de constructions alentours.

Organisation des tâches :

L'effectif total du domaine est de 10 personnes dont :
Maud & Mathieu NEGREL qui se partagent le commercial.
Maud : BdR et le Nord de la France
Mathieu : le reste de PACA et de la France.

A l'export, les marchés les plus importants se situent en Europe du Nord (Allemagne, Grande-Bretagne) et en Amérique du Nord.
Dans une moindre proportion, les vins du domaine sont également présents en Asie, aux Philippines, dans les Émirats Arabes Unis et en Russie.

Les vendanges sont mécaniques avec l'organisation suivante : tandis que Guy assure le suivi des vendangeurs, Maud se tient au tri et Mathieu au pressoir.

Ils assurent ainsi une supervision à tous les postes clés et dégustent ensuite à 4 avec le caviste.

Les vendanges sont réalisées mécaniquement de nuit entre 3h et 10h (voire 8h) afin que les jus soient extrait à 9 degrés, maximum 12 degrés !

Les bennes possèdent un double fond et sont auto vibrantes.

Toutes les parcelles se situent autour du domaine.

Dès l'arrivée en cave, tout est rentré en 15 minutes.

Les raisins sont triés, éraflés puis foulés par la force centrifuge, ils sont envoyés dans le pressoir pour les rosés et les blancs et dans les cuves pour les rouges.

Des cuves de toutes tailles se côtoient au Mas de Cadenet, la plus importante contenant 300 hectolitres.

Des fûts de fermentation pour les rosés et les blancs existent.
Le chai des rouges est séparé du chai des rosés et des blancs.

Une activité de négoce fait également partie intégrante du domaine sous la dénomination " Famille NEGREL"

La culture :

Un oncle, berger, leur procura longtemps de la fumure de mouton.
La polyculture aujourd'hui pratiquée (blé, pois chiches entre autres cultures...) assure au domaine son auto-suffisance sur ses fumures.

La "problématique sangliers" (ils commencent à descendre de la Ste Victoire) débute seulement.

DEGUSTATION VERTICALE DES ROUGES

Mas de Cadenet Negrel 2011

Assemblé en grenache (45%), syrah (45%) et cabernet sauvignon (10%)
Le rendement sur ce millésime n'a pas excédé les 35HL.
Le vin est commenté par Hakob Yessayan.

A l'œil :
Le disque est net et brillant
La robe présente des reflets rubis, témoin d'un millésime encore jeune.

Au nez :
Une complexité aromatique florale - fruitée - épicée se dévoile.
Le second nez confirme ce 1er nez très agréable et annonce un bel équilibre entre fraîcheur et arômes.
Belle vivacité !

En bouche :
La bouche est fraîche et non saturée.
A l'issue de 12 mois d'élevage, les tanins sont élégants et soyeux.
Des notes de fruits compotés se dégagent.
Ensemble harmonieux, belle longueur.
Un passage en carafe permettrait d'exprimer tout son potentiel.

Température de service : 15 à 17 degrés

Accords mets/vin :

Selle d’agneau de Sisteron  avec son jus et ses petits pois
Rouget braisé, jus carnassier
Médaillon de veau et son jus, fonds d’artichaut sautés

Mas de Cadenet Negrel 2004

2004, 2007 et 2011 furent des années très sèches et ont donné des vins d'une grande concentration.

Le vin est commenté par Denis Royère et Anthony Prost.

A l'œil :
Le disque est net et limpide.
La robe présente des reflets grenat.

Au nez :
Des notes fumées assorties d'une belle puissance et d'une belle générosité s'expriment spontanément.
Le second nez confirme ce 1er nez sur une évidente trame de concentration, de gourmandise, de fruits noirs, d'arômes de garrigue et d'eucalyptus.

En bouche :
La bouche est fraîche, d'une belle minéralité.
Les tanins sont plus fermes et plus concentrés que sur le vin précédent.
Volume et gras emplissent la bouche.
Des notes poivrées et épicées (syrah), grillées et toastées sont présentes.
L'ensemble est harmonieux et révèle un bel équilibre.
L'élevage de ce vin, dédié aux cépages qui le constituent est réalisé sous bois (1/4 du chai est constitué de bois neuf).
Le pigeage réalisé sur les vins du domaine permet une extraction plus douce des arômes.
Ce vin peut-être aérer avec un passage en carafe.

Température de service : 16 degrés

Accords mets/vin :

Une daube de veau aux olives
Un lièvre à la royale
Des poissons iodés (Rougets de Méditerranée accompagnés d'un jus carnassier et d'olives noires)

Mas de Cadenet Negrel 1999

1999 fut une année moins typée, plus "normale", sur une grande finesse.

Le vin est commenté par Yvon Gary.

A l'œil :
Le disque est net, brillant et légèrement huileux.
La robe est caractéristique de son évolution.
Des notes légèrement orangées apparaissent sur les pourtours du verre.

Au nez :
Une puissance sans excès, des notes animales d'entrailles, de tabac blond et de fruits noirs se dégagent.
Le second nez d'animaux à poils est nettement plus agréable.

En bouche :
L'attaque est puissante, généreuse.
Les tanins sont présents, gourmands, délicats et soyeux.
Le fruit noir mûr, le poivre et les épices sont présents.
Caractérisé par un beau volume en bouche, une belle ampleur, de la légèreté, de la finesse et de l'élégance, ce millésime 1999 se boit très facilement et conserve son côté gourmand jusqu'au bout.
L'ensemble est équilibré avec un léger avantage pour le côté minéral.
Sa finale n'est, en outre, pas asséchante, témoignant d'une bonne intégration du fût et preuve que les tanins sont bien fondus.
Une opération de décantage visant à séparer le dépôt du liquide pourrait être intéressante, le vin étant sur le point de basculer vers une seconde étape prochainement.

Température de service : 16 à 17 degrés

Accords mets/vins :

Côte de bœuf sauce Marchand de vin
Civet de joue de bœuf
Filet de chevreuil aux épices douces
ou encore, la suggestion d'Hakob :
La pomme de terre aux truffes et sel de Guérande "façon Bruno".
Flan de giroles et cèpes

Mas de Cadenet Negrel 1990

1990 fut, tout comme 1989, une année de beaux volumes et de jolies récoltes, sur un été très chaud.

Le vin est commenté par Bruno Dukan.

A l'œil :
Le disque est propre et net. Les reflets sombres du vin tirent sur un très léger orangé en bord de verre.

Au nez :
Un joli nez fumé, toasté et cacaoté, complété au deuxième nez par une jolie fraîcheur et des notes évolutives d'épices douces.

En bouche :
Ce vin, majoritairement assemblé avec de la syrah, se révèle fin et soyeux.
Les tanins sont fondus.
Les arômes tertiaires prédominant, il est à boire sans tarder.
Il témoigne néanmoins d'une belle fraîcheur en finale, marque de fabrique du domaine.

Tous les millésimes depuis 1974, en proportions variables certes, sont présents sur Mas de Cadenet.

Accords mets et vins : Viande en sauce du style osso bucco, sauté de veau marengo, goulash ou coq au vin

Déjeuner sous les pins

La famille Négrel nous invite à nous restaurer dans leur jardin avec un buffet aux senteurs provençales concocté par René Bergès.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir