Bandeau

Une journée « dégustation champagnes » réussie !

Ce lundi 10 décembre on ne comptait pas moins de 30 participants à la dégustation de Champagnes organisée par l'ASAMP. Des grands crus mais pas seulement, des convives charmés et des intervenants captivants.

 

On remercie Bruno, Didier, Hakob et Régine pour leur intervention.

 

La Champagne, c’est 350 millions de cols produits par an et 33105 ha principalement situé dans 3 départements : la Marne, l’Aube et l’Aisne.

Le vignoble champenois est divisé en sous-régions : essentiellement 3 (la montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la côte des blancs) où sont répartis 17 grands crus. Il existe également 2 sous-régions plus petites (les vignobles de l’Aube et le Sézannais dans la Marne).

Le sol calcaire est un élément déterminant pour la qualité des vins de Champagne.

Trois cépages sont admis en Champagne : le pinot noir (présent sur la montagne de Reims), le pinot meunier (situé dans la vallée de la Marne et l’Aube) et le chardonnay (principal cépage de la côte des blancs).

 

En Champagne, lorsqu’un client demande une marque, il s’attend à trouver un type de vin donné pour une marque donnée. C’est pourquoi l’élaboration du champagne est une étape importante et déterminante pour une maison de Champagne. Cette élaboration se fait en 2 temps :

1/ élaboration d’un vin tranquille

2/ tirage et prise de mousse

 

En assemblant des vins de différentes provenances, de différents cépages et de différentes années, les élaborateurs de la cuvée vont mettre au point un champagne qui donnera le style de la maison de Champagne.

Lorsque la cuvée est composée, la liqueur de tirage (sucre + levure) est ajoutée. Intervient alors la descente en cave champenoise (taillée dans la craie, elle présente l’avantage d’avoir une température constante). Nous pouvons alors obtenir une seconde fermentation en bouteilles très lente et une bonne prise de mousse. On dit que les bouteilles sont « sur lattes ». Le temps sur lattes est primordial et la durée de l’élevage est proportionnelle à la finesse des bulles. Lors de la seconde fermentation en bouteille il se produit un dégagement de CO2 et il se forme un dépôt (surtout constitué de levures mortes). On met alors les bouteilles sur pupitre afin d’expulser ce dépôt tout en gardant le CO2.

 

Ce cours théorique a été agrémenté par une belle dégustation de 7 champagnes différents :

 

1/ DUVAL LEROY cuvée des MOF sommeliers brut - Prix TTC caviste environ 40 €

Bulles fines et élégantes avec une belle rondeur, et d’autres l’ont trouvé plutôt vif et classique mais tous ont apprécié sa persistance..

2/ AGRAPART cuvée Minérale extra brut blanc de blanc (sur Avize).

Prix TTC caviste environ 85 €

Robe jaune or, nez sur le tilleul suivi de notes de brioche et de miel qui évolue rapidement à l’aération, fleurs blanches, fruits exotiques. Jolie bouche croquante, belle minéralité en finale avec une bonne persistance.

3/ MAILLY cuvée l’intemporelle 2010. 40 % chardonnay + 60% pinot noir.

Prix TTC caviste environ 60 €

Mailly est l’union de 25 vignerons qui travaillent 70 ha de vignes d’un seul tenant. Mailly est le nom du village où sont situées les terres, c’est un village 100 % grand cru !

Robe jaune or, le nez est fin avec une touche de menthol suivi d’arômes de miel, de coing et pâte de coing. Quelques notes de fruits secs. Palette aromatique très riche ! C’est un champagne complexe avec une jolie structure et de la personnalité ! Il est très minéral et propose une très belle finale.

4/ SELOSSE : nous avons dégusté 2 cuvées côte à côte :

Anselme Selosse est un vigneron qui souhaite être le moins interventionniste possible. Il travaille à la bourguignonne, vendangeant et vinifiant séparément chaque parcelle en barrique. Son vignoble (8.5ha) est situé au cœur de la Côte des Blancs à Avize. Travail en biodynamie dès 2002.

4a/ cuvée lieux dits. 100% chardonnay

Prix TTC caviste environ 350 €

Champagne intense et minéral ! une très belle complexité en bouche, le style peu parfois heurter (certains pensent à des déviances), sur un coté oxydatif.

4b/ cuvée extra brut VO. 80% pinot noir 20% chardonnay

Prix TTC caviste environ 350 €

Champagne qui présente un très bel équilibre avec une salinité hors pair. Style oxydatif qui plait ou pas !

5/ HENRI GIRAUD MV12

Multi vintage 2005 2008 et 2012

Prix TTC caviste environ 120 €

Champagne qui est très complet : des bulles très élégantes, ni trop présentes ni pas assez, un très bel équilibre en bouche entre la vivacité et la sucrosité.

6/ SOUTIRAN Grand cru

50% Chardonnay 50 % pinot noir

Maison de champagne de 10 ha+ négoce

Multi vintage 2005 2008 et 2012

Prix TTC caviste environ 40 €

Joli nez, complexe, chaleureux, fruits confits… attaque fraiche amandes, noix en fin de bouche. 

7/ BILLECART SALMON 1er tirage. 2012.

Prix TTC caviste environ 70 €

1er nez bois, pate de coing, pèche au sirop, beau nez et complexe. Bouche présentant une attaque franche. Champagne vineux  très joli.

8/ CHARLES HEIDSICK blanc millénaire 2004

Prix TTC caviste environ120 €

Lors de la presse seule la « cuvée » est utilisée.

Beau nez raffiné d’élevage, de coing. Belle harmonie en bouche comparable à ce que nous trouvions au nez. Importante évolution gustative depuis 2013.

Virginie et Pauline

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir