Bandeau

Christophe Carreau reçoit le titre de Maître Sommelier

 Le 10 février, Bordeaux, la ville du vin, a augmenté sa population de passionnés de la vigne de deux cent sommeliers, venus de partout en France pour célébrer les 30 ans de la création du titre des Maîtres Sommeliers de l’UDSF.

 

 

 

L’organisation de la fête a été menée d'une main de maître par les sommeliers de Bordeaux-Aquitaine, qui ont veillé à mettre en place des dégustations et un dîner de gala qui n’étaient qu’à quelques minutes à pied de l’hôtel Mercure au centre-ville où tous les participants étaient logés.

Les premiers bouchons à sauter de la journée, au bien-nommé Bistro du Sommelier, étaient ceux d’une cinquantaine de Crus Bourgeois du Médoc ainsi que des vins de Saint-Emilion et satellites, accompagnés d’un buffet déjeuner, dont le foie gras à la coupe mérite une mention particulière. En fin d’après-midi, Kinette Gautier, la dame aux mille chapeaux, a dévoilé la cuvée spéciale élaborée dans les chais du Château Castera en honneur du 30ème anniversaire des Maîtres Sommeliers.

Petite pause digestive, puis à l’heure de l’apéro, direction l’Hôtel de Ville de Bordeaux, où la soirée festive était placée sous le signe des Grands Crus classés en 1855 de Médoc et Sauternes, en remontant les millésimes en neuf de 2009 jusqu’à 1989. 

Le Palais Rohan ne s’est pas livré sans attente à l’assaut des bataillons de sommeliers assoiffés. Il a fallu une petite demi-heure devant le portail, en admirant la lune qui se levait au-dessus de son toit, avant de gagner les salles de fête et déguster une sélection de vins blancs et seconds vins des Grands Crus classés de Sauternes et Barsac.

Le dîner de gala qui s’ensuivait a été arrosé de magnifiques flacons, servis avec le sourire et une grande générosité et professionnalisme par les élèves MCS du lycée hôtelier de Talence.

Quinze nouveaux Maîtres Sommeliers, dont le premier était le Vice-Président et Secrétaire général de l’ASAMP, Christophe Carreau, se sont vus remettre la précieuse grappe dorée qui symbolise le titre. Chacun, a rappelé Philippe Faure-Brac, Président de l’UDSF, “sait qu’il a été reconnu par ses pairs pour son savoir-faire et son savoir-être.” Félicitations Christophe !

La soirée a été délicieuse et a culminé en ovation pour les deux chansons de Georges Lepré, le Pavarotti de la sommellerie française. Il a aussi livré un dicton sur Bordeaux que personne présent n’est prêt d’oublier:« On y vient et surtout on y revient. » Quand vous voulez, Georges, quand vous voulez ....

Ester Laushway

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir