Bandeau

Lundi 25 mars 2019, A la découverte des vins des Bouches du Rhône

Un point presse animé par le Conseil départemental des Bouches du Rhône, la Chambre d'agriculture des Bouches du Rhône, l'Association des Sommeliers Alpes Marseille Provence et la marraine de la manifestation. 

Quelques données techniques du millésime 2018 :

Un automne 2017 sec, suivi d’un hiver également peu pluvieux. Un débourrement normal suivi d’un printemps très arrosé ce qui a permis de reconstituer les réserves hydriques mais malheureusement de développer le mildiou. Ensuite un épisode sec et caniculaire en juillet, puis les fortes pluies mi-aout ont été bénéfiques pour la vigne et le bon grossissement des raisins. Globalement les vendanges 2018 ont été qualitatives augurant un bon millésime.

 

10687 ha de vignes répartis sur 6 AOP et 4 IGP sur le département des Bouches du Rhône :

 

AOP Coteaux d’Aix en Provence (4100 ha – 217757 hl)

AOP Côtes de Provence (2220 ha – 127000 hl)

AOP Côtes de Provence Ste Victoire (2654 ha – 30564hl)

AOP Les Baux de Provence (219 ha – 6738 hl)

AOP Cassis (215 ha – 7895 hl)

AOP Palette (46 ha – 1635 hl)

IGP Pays des Bouches du Rhône (450 ha – 32000 hl)

IGP Pays des Bouches du Rhône – Terre de Camargue (110 ha – 8800 hl)

IGP Alpilles (420 ha – 18950 hl)

IGP Méditerranée (2500 ha – 223400 hl)

 

Une palette de vins avec une multitude de terroirs avec un point commun : le climat méditerranéen, ensoleillé et ventilé.

 Les vins rosés ont des robes pales parfois avec des nuances orangées, ils sont lumineux. Le nez sont diversifiés avec tantôt des arômes d’agrumes associés aux notes d’agrumes, tantôt des arômes fruités, on trouve aussi des nuances de bonbons anglais mais aussi des notes de fruits à chair jaune et blanc sans oublier les notes florales. La bouche est rafraîchissante, délicate, harmonieuse, plaisante.

Il faudra attendre encore un peu pour déguster les rosés plus vineux et plus colorés qui sont en cours d’élevage.

Les rouges présents sont très fruités, souple avec une belle maturité phénolique. D’autres non encore commercialisés nécessitent encore un élevage réglementé par l’appellation.

Les blancs sont aromatiques avec des notes de poires, d’agrumes, d’aubépine. Ils sont d’une extrême finesse avec un très bel équilibre

 

Il ne vous reste qu’à les découvrir…

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir