Bandeau

Lundi 15 juillet, Auspices de Gigondas pour quelques membres de l’ASAMP

Début du programme par un atelier sensoriel situé en plein coeur du village ! Les vignerons de Gigondas ont mis au point un parcours olfactif afin de découvrir les arômes des vins de Gigondas et de ses cépages. Un petit film est ensuite proposé afin de bien comprendre la géologie extraordinaire de cette AOC réputée.

 

Les Auspices de Gigondas nous ont permis de déguster les millésimes à la vente de la plupart des vignerons. Puis nous avons participé à un atelier « dégustation de vieux millésimes de Gigondas » animé par les vignerons du Domaine Amadieu et du Domaine de la Bouissière et commenté par Georges Truc (oenogéologue) pour décrire avec précisions les différents terroirs

 

Gigondas 2012 Domaine Santa Duc rouge

Un assemblage de grenache et de mourvèdre avec un élevage en foudre et en jarre.

Une robe grenat avec des reflets violets. Un nez évolutif de cuir, de réglisse puis de champignons. La bouche est souple, soyeuse et fraiche.

 

Gigondas 2009 Domaine Saint Damien rouge

Un millésime solaire

Assemblage de 80 % de grenache et 20% de mourvèdre. Une vendange éraflée totalement.

Une robe grenat avec des reflets grenat. Un nez animal, fumé, giboyeux. En bouche, des notes de champignons, de truffe, une bouche riche avec une explosion de tanin.

 

Gigondas 2008 Domaine des Florets rouge

Un millésime compliqué avec des vendanges arrosées.

Un assemblage de 70% grenache, 30% syrah, vinifié et élevé en cuve béton.

Une robe grenat. Un nez discret avec des arômes tertiaires, cacao, chocolat. Un vin souple, frais avec une bonne acidité due à son terroir Nord-Ouest, face nord des dentelles sarrasines.

 

Gigondas 2007 Domaine Perrin et Fils rouge

Un millésime atypique avec un effet de mistral dans le sud qui a entrainé une période sèche mais froide.

98% de grenache.

Une robe grenat avec des reflets tuilés. Un nez de truffe noire. Un vin ample, puissant, harmonieux provenant du terroir de  safres.

 

Gigondas 2006 Domaine Montirius rouge

Un millésime frais avec une bonne maturité et de la fraicheur. Millésime gourmand.

Assemblage de 80% de grenache et 20% de mourvèdre vinifié et élevé en cuve béton.

Un vin servi en magnum avec une robe grenat avec des reflets tuilés. Le nez est kirsché, la bouche est fluide avec des tanins d’une grande finesse provenant d’un sablo marneux.

 

Gigondas 2005 Domaine Longue Toque rouge

Millésime solaire (- que 2009).

Un assemblage de grenache 75%, de syrah 20% et de mourvèdre 5%. Elevage sous-bois.

Une robe grenat tuilée. Un nez complexe, fumé, lardé, champignons. Le terroir argilo sableux caillouteux du sud-ouest de l’appellation lui confère un aspect fluide avec une jolie  trame tannique qui reste en bouche.

 

Gigondas 2004 Clos du Joncuas rouge

Une année semblable à 2006 mais avec plus de chaleur et d’humidité. Un millésime généreux avec un choix de vendange difficile pour la maturité des tanins.

Assemblage 95% grenache et 5% de syrah élevé en barriques de plusieurs vins

Une robe grenat aux reflets grenat. Des notes de tabac, de cuir. Le terroir argilo sableux et ombragé le matin entraine une maturité plus lente. En bouche, le vin a un bel équilibre avec de la finesse et de l’élégance.

 

Gigondas 2003 Domaine de Piaugier rouge

Un millésime très solaire, canicule et sécheresse avec une récolte abondante mais un blocage des maturités des tanins

Assemblage 65% de grenache, 20% de mourvèdre et 15% de syrah. Vendange entière avec un élevage 70% en cuve et 30% en barrique de 2 ou 3 vins.

Une robe grenat avec des reflets orangés. Des notes de cuir, de fruits confits avec des tanins puissants et présents.

 

Quelques agréables surprises pour  finir cet atelier avec :

- un Gigondas 2001 Domaine Les Teyssonnières rouge,

- un Gigondas 2001 Domaine Grand Romane rouge,

- un Gigondas 2000 Domaine Grand Romane rouge

- un magnum de Gigondas 1985 de la Cave de Gigondas rouge

 

Voici les flacons

 

Après ce très bel atelier, direction « les Florets » pour un déjeuner avec 2 jeunes vignerons de l’appellation, Jean-Marie Amadieu (Domaine Amadieu) et Benjamin Gras (Domaine Santa Duc).

 

L’après-midi, rencontre avec Bertrand Stehelin, domaine Paillère & Pied-Gû, avec dégustation de ces cuvées de Gigondas avec des élevages en amphore, en demi-muids, en fûts, en cuve, en foudre mais aussi ses côtes du Rhône Village Sablet  blanc et rouge et son Châteauneuf du pape rouge. Des vins élégants, puissants avec de la finesse et un incroyable équilibre avec la fraicheur du terroir de Gigondas. http://vinstehelin.fr/

 

Et pour finir, soirée « Gigondas sur table » avec 49 domaines ou maisons de Gigondas présentes. Cette soirée, très prisées depuis sa création (près de 10 ans), accueille plus de 500 personnes ! Le but est de pouvoir déguster les cuvées des vignerons présents et associer certains vins avec des petites verrines aux connotations provençales et méditerranéennes, présentées par des chefs et artisans locaux réputés de la région.

 

Merci à Bertrand Boislève ainsi qu’aux vignerons de Gigondas. Bravo pour cette très belle organisation et magnifique journée.

 

Stéphane Opiard et Virginie Faure

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir