Bandeau

Meilleur sommelier de France : un séminaire pour rapprocher les candidats

Quelle fierté pour L’ASAMP d’avoir Bastien DEBONO dans ces 9 candidats, demi-finalistes  pour le MSF. Son travail l’a amené à se mesurer aux plus grands aujourd’hui, nous irons le soutenir à TOULOUSE en novembre 2016.

Deux jours pour apprendre à mieux se connaître, profiter d'un partage d'expérience et bénéficier de dégustations sur des thèmes bien ciblés : voilà quels étaient les buts du séminaire organisé à l'hôtel Les Maritonnes, dans le Beaujolais à Romanèche-Thorins.

^ Image ci-dessus : Bastien DEBONO, Julie DUPOUY (3ème au concours Mondial à Mendoza en 2016) et Gisèle Marguin

Accompagnés par les membres du bureau de l'Union de la Sommellerie Française et accueillis par Michel Hermet (président national) et Fabrice Sommier (directeur des concours de l'UDSF), les neuf demi-finalistes du concours 2016 du Meilleur sommelier de France ont apprécié l'ensemble du programme.

Les 9 candidats, Julie DUPOUY et les membres Bureau UDSF

Lequel a commencé par une rencontre avec David Biraud. Médaillé d'argent du concours A.S.I. du Meilleur sommelier du monde 2016 – tous les candidats le connaissent. Mais ils connaissent moins comment il organise son travail et sa préparation depuis 22 ans qu'il dispute des concours, d'abord en France puis au niveau international. Il a donc livré quelques secrets, partagé des astuces et passionné ce qui ont l'ambition de marcher sur ses traces au cours des prochaines années.

Julie Dupouy qui avait pris la troisième place de ce même mondial sous les couleurs de l'Irlande a pris également de sa manière de travailler. Pour l'anecdote, en 2008, demi-finaliste du MSF, elle était aux côtés de Tristan Rigenbach, l'un des actuels demi-finalistes, lors d'un séminaire identique organisé alors en Alsace.

Qui sera le premier ''Expert Madère'' ?

Gaëtan Bouvier (La villa Florentine, Lyon), Maxime Brunet (Restaurant William Frachot, Dijon), Bastien Debono (Oustau de Baumanière, Baux-de-Provence), Pierre Jacob (Le clos des sources, Thannenkirch), Jean-Baptiste Klein (Le Chambard, Kaysersberg), Florent Martin (George V, Paris), Tristan Ringenbach (Triovino, Lyon), Quentin Vauléon (Pavillon Ledoyen, Paris) et Pierre Vila Palleja (Le petit sommelier, Paris) ont également suivi une MasterClass sur le thème des vins de Madère.

En effet, pour la première fois cette année, une épreuve n'entrant pas dans le décompte des points du Meilleur sommelier de France sera organisée en partenariat avec l'institut des vins de Madère. Exposé et dégustation d'une large gamme de vins ont permis aux candidats d'enrichir leurs connaissances en vue de cette sorte de trophée qui sacrera le premier "Expert Madère".

Gisèle marguin avec Paula Cabaco Présidente de l’IVBAM (institut des vins de Madère)

Vins de cépages et les spiritueux

De la même manière, Abbotts & Delaunay, par l'intermédiaire de Laurent Delaunay a procédé à une présentation de 17 vins de cépages produits en Languedoc-Roussillon. Une bonne révision pour tous les participants qui ont apprécié le travail réalisé autour de cette thématique par cette maison qui est également très implantée en Bourgogne.

Venue elle aussi en voisine, Nadège Descombes a abordé un autre univers, celui des eaux de vie et spiritueux. Elle a présenté les Marcs, Fines, Liqueurs et Crèmes de fruits produits par la maison Jacoulot dont la qualité du travail artisanal a été soulignée par tous les candidats.
Lesquels sont désormais entrés dans la toute dernière ligne droite du concours. Ils ont en effet rendez-vous le 6 novembre prochain à Toulouse. Le lendemain après-midi, le meilleur d'entre eux sera sacré Meilleur sommelier de France.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir